Lumpini park office

Les rues de Chiang Mai où je me suis installé il y a quelques semaines sont silencieuses. Je suis assez fatigué, mais impossible de fermer l’œil.

Cela fait précisément un an que nous avons lancé notre dernière startup et le moins que l’on puisse dire est que nous ne nous ennuyons pas. Mais ce qui m’empêche de dormir ce soir n’est pas la surcharge de travail. C’est l’excitation.

Je file m’installer dans un de ces cafés ouverts 24h/24 en Thaïlande, prends un grand café noir et commence à coder cette mise à jour de notre application à laquelle je réfléchis depuis des heures.

Cela ne donne sans doute pas très envie raconté comme ça. Mais pourtant je n’ai jamais été aussi heureux.

Commentaires

Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour poster un commentaire