Il est courant de voir des gens douter sur l'utilité de tester les contrôleurs. La principale raison avancée est que les actions des contrôleurs sont couvertes par les tests de validations en vérifiant que les vues sont proprement rendues. Vrai ? Ben... vous avez tout faux !

Commentaires

Enfin un article qui traite de cet aspect méconnu et incompris (en tout cas pour ma part) des tests, merci pour la pépite.

Il y a presque 7 ans

Avec plaisir, m'sieur :)

Il y a presque 7 ans

Ah mais carrément d'accords avec l'article, l'article met bien en valeur la mécanique conditionnel des contrôleurs et le routage qui en découle.

Ben quand je saurais écrire des test correctement et de façon fluide, qu'est-ce que je vais gagner comme temps !!

Il y a presque 7 ans

Sinon y a une autre polemique sur les tests de controleurs : est-ce qu'il faut mocker ou pas du tout mocker et utiliser des factories qui tapent en base. Les puristes diront que saymal de pas mocker dans les tests de controleurs mais franchement c'est trop lourd de mocker jusqu'aux modeles de base... C'est excessif et ca sert a rien, y a plus de desavantages au final. Au final je mock que les appels reseau (bien sur) avec fakeweb qui raise s'il y en a et jme porte bien.

Il y a presque 7 ans

C'est expliqué dans le blog post les mocks sont utiliser que pour couvrir les cas "foireux" et ainsi avoir une couverture de test compléte. Il y a les tests d'intégration qui eux n'utilise pas de mock et sont là pour vérifier que le cas "normal" fonctionne.

Pour moi le plus gros soucis des mock c'est le changement d'API qui est masqué. Donc il faut avoir une API très light si on mock.

Il y a presque 7 ans
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour poster un commentaire